Dimancalypse : la journée sans écran


Êtes-vous accro à vos écrans? Oui? Non? Peut-être? Avez-vous essayé de vous en passer dernièrement? Chez moi, on éteint tout, une fois par semaine… et on survit!

Écran de télé fermé

Genèse du projet

Il y a un peu plus d’un an, j’ai mis au monde un petit garçon. Une chose qu’on ne réalise pas lorsqu’on n’a pas eu d’enfant (ou qu’on oublie vite une fois qu’ils ont grandi), c’est que lorsqu’on se fait réveiller au moins aux deux heures, de nuit comme de jour, pour nourrir un bébé et/ou changer sa couche, et que toutes les personnes qu’on a déjà rencontrées dans notre vie veulent soudainement passer visiter l’enfant, et ce pendant des semaines, l’énergie vitale d’une personne est à zéro pis une barre.
Faire à souper? Trop difficile! Passer le balais? Oublie ça! Prendre une marche? Juste si l’accouchement a pas été trop difficile.
Dans ces moments de fatigue, l’option la plus agréable est bien souvent de se coller en famille sur le divan, et d’écouter des séries pendant que bébé dort ou regarde avec fascination le ventilateur. Ça a été notre option. On a écouté beaucoup de séries. Jusqu’à ce que bébé devienne plus mobile, que sa vue se développe assez pour voir la télévision et qu’on se mette à s’interroger sur l’éducation qu’on veut lui donner. Comme la plupart des adultes, nous passons quelques heures chaque jour sur des écrans. Est-ce que c’est une habitude qu’on a envie de transmettre? Non!

Dimancalypse, les règles

Dimancalypse, c’est un mot-valise formé de « Dimanche » et « Apocalypse ». Vous l’aurez donc deviné, notre journée sans écran a lieu le dimanche. Mais non, ce n’est pas aussi désastreux que l’apocalypse. La règle est simple : pendant cette journée, on n’utilise pas d’écrans. C’est-à-dire pas de télé, pas de tablette, par d’ordinateur et les téléphones ne servent qu’à appeler. Si on veut écouter de la musique, c’est à la radio, ou bien on fouille dans notre collection de CD. Et si on veut se rendre quelque part, on note le chemin le jour précédent et on n’utilise pas de GPS. On s’accorde cependant quelques passe-droits : on peut faire un appel vidéo avec un membre de la famille qu’on n’a pas vu depuis longtemps, on peut utiliser l’ordinateur à condition que ce soit uniquement pour une tâche vraiment ennuyante (genre les impôts) et si les Canadiens sont en série, on peut écouter la partie du dimanche.

Les résultats

Après plusieurs mois de dimancalypse (et quelques pauses ici et là), on peut dire qu’on en est venu à apprécier ces journées qui brisent la routine et qui nous remettent en question. Pour les dimanches, on essaie de se prévoir une activité comme une randonnée ou un pique-nique. En soirée, on sort nos jeux de société ou un casse-tête (une nouvelle passion!) et on écoute la radio ou des podcasts qu’on avait pris la peine de s’enregistrer d’avance.
Les résultats : on discute plus lors de ces journées. Il y a plus de chances qu’on fasse ces petites choses dans la maison qui traînent toujours pendant des mois (poser les cadres qui attendent encore dans une des boîtes de déménagement). Et le lundi, quand on reprend nos écrans, on les trouve vite ennuyeux (vous ne trouvez pas que moins on va sur Facebook, moins on a envie d’y aller?). Et cet effet dure encore quelques jours en s’estompant lentement… jusqu’à ce qu’il soit grand temps que dimanche arrive pour une autre coupure drastique.

Et vous, auriez-vous envie d’essayer? Je veux connaître vos expériences!

Maude

Rédactrice en chef pour QUINTUS et tricoteuse aguerrie, Maude aime apprendre, découvrir et partager ses découvertes. Ses sujets préférés sont les plantes et le diy.

Commentaires 1

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. C’est bien vrai que tous ces écrans prennent une place très (trop) importante dans nos vies! Chez nous nous n’avons même plus de radio, alors nous écoutons la radio sur l’ordinateur… alors c’est très tentant d’aller faire un petit tour sur Facebook en changeant de station de radio.

Dimancalypse : la journée sans écran

Choisir un format
test de personnalité
Séries de questions qui révéleront un aspect de la personnalité
jeu questionnaire
Séries de questions Vrai/Faux pour tester les connaissances
sondage
Des votes pour prendre des décisions ou connaître les opinions
article
Texte formaté avec des visuels et des intégrations
liste avec classement
Vote pour ou contre pour décider du meilleur élément de la liste
mème
Téléchargez vos propres images pour créer vos mèmes personnalisés